« Des hommes et des femmes plutôt que des paysages, des images plutôt que des mots. La revue ÎL(e)S porte un regard frais et salutaire sur la vie dans les îles… »

BRETAGNE MAGAZINE

Les photographes
Simon Cohen
SIMON COHEN travaille aussi bien pour la presse régionale (Bretagne Magazine en particulier) et nationale, la presse institutionnelle et les agences de communication. Il a promené son regard sur terre, sur mer, comme dans les airs : pêcheurs en mer d’Irlande, réparation navale à Brest, aéronavale à Lanvéoc-Poulmic, et de nombreux reportages en Israël, Inde, Népal, Vietnam, Maroc, Nouvelle-Calédonie…
Franck Betermin
FRANCK BETERMIN est photographe indépendant depuis vingt ans. En véritable touche-à-tout, il promène son œil à travers le monde, proche ou lointain, toujours au plus près des gens. Son regard, dont il use comme d’un sixième sens, porte sa signature et révèle la profondeur d’âme et de champ de tout objet ou sujet qu’il prend pour cible. Il travaille pour la presse magazine, les institutions ainsi que pour les entreprises.
Jean-Baptiste Millot
JEAN-BAPTISTE MILLOT a commencé comme tireur noir et blanc puis, à partir de 2008, il passe derrière l’objectif et collabore avec le site de musique en ligne Qobuz. Pour La rentrée littéraire de 2013, les éditions Gallimard ont fait appel à lui pour réaliser la série de photos des auteurs. Il réalise régulièrement des portraits pour des maisons de disques : Warner, Sony, Harmonia... Il travaille aussi avec Jazz Magazine.
Thomas Jouanneau
Thomas Jouanneau débute sa carrière en agence de presse, en France comme à l'international. Installé en Normandie, près de Granville, il développe des projets de territoire. Il part ainsi à la rencontre des habitants de son village, des centenaires de la Manche, ou encore d’un quartier d’Avranches. En 2010, il crée les « Cabines Photographiques », rencontres de la photographie normande. Certains de ses reportages font régulièrement l’objet d’expositions photographiques.
Lionel Le Saux
LIONEL LE SAUX a commencé sa carrière par la presse écrite régionale avant de se lancer comme photographe indépendant. Il collabore plusieurs années avec l’agence Sipa Press en couvrant les principaux événements d’actualité en Bretagne. Attiré par les reportages sur les travailleurs manuels, il travaille de façon régulière pour les magazines Le Mensuel du Morbihan et Le Mensuel de Rennes.
Thomas Girondel
Thomas Girondel est né au Havre. Géographe de formation il est aujourd’hui basé à Nantes. Après avoir documenté le con it ukrainien en 2014, il a traité diverses thématiques en France, en Europe de l’Est, ainsi qu’à Seattle. Suite à un stage au service photo du Monde, il s’oriente vers des projets à longs termes liés à l’océan. Ses travaux ont été publiés dans la presse étrangère et française : GEO, le Süddeutsche Zeitung Magazin, The Financial Times, L’OBS...
Xavier Dubois
Xavier Dubois est photographe, iconographe free lance et directeur artistique. Depuis 1998, il a travaillé au sein de rédactions aussi différentes que Télérama, La Croix, Le Parisien, et en agence photo au sein de l’Agence Vu. Depuis 2007, il a rejoint la rédaction de la revue Armen. Passionné par la photographie et inspiré par la tradition humaniste, il pilote le festival Escales Photos depuis 2012.
Maud Veith
Maud Veith a étudié la photographie à l’université Paris VIII et à l’école des Gobelins. Entre 2008 et 2014, elle réalise « Rue Balanza ! », série de photos sur l’art de la rue à Lima. Son travail de laboratoire 3 s’axe principalement autour de la transmission, notamment auprès de personnes sans domicile  xe ou de jeunes autistes. Elle embarque régulièrement sur le bateau Tara puis Aquarius et est co-fondatrice de l’association Femmes PHOTOgraphes.
François De Beaulieu
François De Beaulieu a photographié les derniers paysans de l’Île-aux-Moines et recueilli les souvenirs des dernières Îloises portant la coiffe. Passionné par l’archéologie et la vie traditionnelle et auteur de plusieurs livres sur l’île, il n’a jamais cessé depuis de collecter des documents, constituant une collection unique de plus d’un millier d’images.
RENÉ TANGUY
Il est né en Bretagne en 1955. Après de nombreux voyages familiaux, notamment en Afrique, il suit des études de photographie à l’Université de Provence, à Marseille. Il oriente alors son travail vers l’humain, son environnement et son histoire, individuelle et collective. Le portrait en situation et la démarche documentaire deviendront ses domaines de prédilection. Depuis quelques années, il mène des travaux personnels et exposent régulièrement ses photos en Bretagne.
FABRICE PICARD
Il vit en Bretagne d’où il travaille pour la presse (Libération, Le Parisien Week-end, Télérama, ArMen...), les grandes entreprises, les institutions et les collectivités territoriales. Ses travaux sont exposés dans toute l’Europe et s’attachent à représenter les thèmes qui le questionnent : l’animalité, la mort, l’espace visuel, la frontière, les écritures...
TEDDY SEGUIN
Il est diplômé de l’École Nationale Supérieur de la Photographie d’Arles et vit à Marseille. Le l conducteur de son regard photographique suit les univers clos, qu’ils soient géographiques ou sociaux. Des espaces « insulaires » qui isolent, parfois protègent, toujours résistent. Il travaille régulièrement pour Le Monde, Libération, Le Figaro Magazine, Géo ou National Geographic.
GERMAIN-LOUIS LANNELONGUE
Germain-Louis Lannelongue (27 mars 1879 - 30 septembre 1931) était photographe et éditeur de cartes postales à Quiberon entre 1902 et 1931. Sauvé de la disparition et restauré par le photographe quiberonnais Daniel Cariou, le fonds photographique Lannelongue constitue un témoignage unique sur la vie en baie de Quiberon au début du XXe siècle. Composé de plaques de verre et de cartes postales, ce corpus est désormais conservé par les archives départementales du Morbihan dont seule une petite partie est actuellement disponible à la consultation.
ANTOINE VINCENS DE TAPOL
ANTOINE VINCENS DE TAPOL est ethnologue de formation. Il s’est ensuite dirigé vers le documentaire via la photographie. Il compile ainsi l’approche anthropologique, l’écriture plus souple du reportage et la gamme artistique offerte par la photo. Son thème de prédilection est le fruit d’un questionnement qui nous concerne tous : la place que tient l’homme dans son environnement, qu’il soit social ou géographique.
ROSELYNE BELZ
ROSELYNE BELZ est rédactrice et photographe indépendante. Formée en ethnologie et en ingénierie de l’information, elle travaille en presse écrite depuis 2007, ainsi que pour des commandes institutionnelles et divers reportages photographiques depuis quelques années. Pour l’écriture comme pour l’image, elle cherche à poser un regard humain, au plus proche de la réalité, sans fi oritures ni édulcorants. Ce qui ne l’empêche pas d’y glisser un brin de poésie.
Erwan Amice
ERWAN AMICE parcourt depuis près de vingt ans les mers et les océans du globe, en surface comme en plongée, à la recherche du meilleur angle. La connaissance des fonds marins, le goût de l'eau sombre bousculée par les vents et les courants, l'amour des belles images, tout cela constitue le centre névralgique de son travail. En 2009, il a reçu le 1er prix du concours photo de l’Année polaire internationale.
THOMAS KERLEROUX
THOMAS KERLEROUX , c’est avant tout un regard pétri d’humanité qui sait saisir à l’instinct l’émotion d’un regard, d’un geste ou d’un instant. Passionné de musique, ce photographe amateur sillonne les concerts et les festivals pour mettre en lumière les artistes tout autant que les anonymes. Il trouve dans ses collaborations avec divers magazines l’occasion de mettre son regard sensible au service de nombreuses manifestations.
ROGER TURBÉ
ROGER TURBÉ est né à l’Ile d’Yeu en 1928. Neveu du photographe de l’île, il prend sa suite en 1962 après 16 années passées comme photographe pour l’armée de l’air. Pendant 42 ans, depuis sa boutique sur le port, il sera le témoin privilégié de l’évolution de la société ilaise, saisissant sur sa pellicule l’activité bouillonnante de Port-Joinville ou les grands événements festifs comme la Fête des Fleurs.
Pierre Jamet
PIERRE JAMET découvre Belle-Île et la photographie presque simultanément en 1929. L’île devient son terrain de jeu de prédilection, un jeu photographique ancré dans une mouvance clairement humaniste inspirée par les grands de l’époque tels que Brassaï ou Kertesz. À partir de 1943, c’est dans la chanson qu’il se fera un nom alors que son œuvre photographique ne sera redécouverte qu’à la fin de sa vie.
Nadia Ferroukhi
NADIA FERROUKHI est une photographe voyageuse et humaniste. Elle parcourt le monde à la découverte des sociétés matriarcales et collabore régulièrement avec Géo France et Allemagne, le Figaro Madame, National Geographic ou ArMen. Elle a exposé au musée du Quai Branly ou à la Biennale Photo de Bamako. Son regard humaniste se caractérise par une recherche formelle qui joue avec les couleurs, la lumière et le cadre.

Le Projet

 

IL(e)S est la première revue de photojournalisme qui s’intéresse à la vie sur les îles du Ponant, 15 confettis disséminés le long de la façade Atlantique et de la Manche.

L’approche est essentiellement photographique. En clair, beaucoup d’images et peu de texte. L’objet se veut à la fois beau, agréable à lire et accessible à tous. L’inspiration vient de rencontres, de discussions, d’échanges. L’ambition est celle de parler juste, loin des clichés, de raconter des tranches de vie, de soulever par moment le voile. Le défi, vivre sans publicité, en comptant uniquement sur l’adhésion de nos lecteurs. Pour nous soutenir, vous pouvez parler de ÎL(e)S autour de vous, offrir le premier numéro à quelqu’un, ou encore mieux :
Direction de publication : Jean-Benoît Beven
Rédaction en chef : Guénaëlle Theaud
Direction de la photographie : Xavier Dubois
Maquette et direction artistique : Gaëtan Laroche

Où nous trouver ?

La revue IL(e)S est distribuée dans l’ensemble des îles du Ponant, soit en librairie, soit chez les dépositaires de presse, soit dans quelques épiceries et supérettes, voire dans quelques boulangeries, bistrots ou restaurants. Dans certains offices de tourisme aussi. Enfin bref, partout où l’on veut bien de nous ! IL(e)S est également distribuée dans les grandes villes de l'Ouest  : Rennes, Nantes, Vannes, Lorient, Concarneau, Quimper, Douarnenenez, Brest, Paimpol, Saint-Brieuc, Saint Nazaire… Si la revue IL(e)S n’est pas encore arrivée près de chez vous, vous pouvez vous la procurer directement sur ce site (C'EST ICI). Et si vous êtes intéressé pour distribuer la revue IL(e)S dans votre librairie ou votre commerce, n’hésitez pas à NOUS CONTACTER pour cela !

Nous contacter